Accueil » Presse et médias

Presse et médias

  • Communiqué du Comité de l’AHPTSG

Agression d’un journaliste suisse devant l’Hôtel Intercontinental au Petit-Saconnex

Mercredi 26 juin en fin d’après-midi, un journaliste suisse de la RTS, dans le plein exercice de ses fonctions, a été agressé sur la voie publique devant l’Hôtel Intercontinental. Ces voies de faits sont imputables, selon toute vraisemblance, aux hommes du service d’ordre du Président Paul Biya, le Président du Cameroun. Cette violente agression n’est tout simplement pas tolérable sur le territoire suisse et tout particulièrement à Genève, la ville qui accueille les organisations internationales pour promouvoir notamment la paix et la résolution des conflits à travers la négociation.

Nous espérons vivement que la plainte qui a été déposée par le journaliste diligentera, dans les meilleurs délais, une enquête policière qui aboutira à l’arrestation des responsables de cette agression avant leur exfiltration de l’Hôtel Continental vers le Cameroun.

L’Association des habitants du Petit-Saconnex et Genêts (AHPTSG) qui s’efforce de lutter contre toutes les formes d’incivilités condamne avec la plus grande fermeté ces comportement indignes et inadmissibles de « policiers » étrangers sur le territoire de la Ville de Genève et tout particulièrement du Petit-Saconnex.Elle prie les autorités genevoises de prendre dorénavant toutes les mesures qui s’imposent pour que de tels faits de contrainte ne se reproduisent pas. Elle ne comprend d’ailleurs pas la passivité des agents de la police genevoise présents qui n’ont apparemment rien tenté pour s’opposer à de tels agissements. Au-delà des coups portés au journaliste, il en va de l’exemple que la Suisse et Genève, tout particulièrement, entendent donner de leur conception de la liberté d’expression et du droit de manifester sur la voie publique.L’APTSG attend des autorités suisses et genevoises une réaction à la hauteur de la gravité de cet incident.

Le Comité de l’AHPTSG

 

 

Contact